LGV Rhin Rhône - branche est
int-trou-int  

140 kilomètres en service

La concertation et le foncier

Maquette du moulin de Thervay

Dès le début du projet de la LGV Rhin-Rhône, la préservation du patrimoine historique s’est naturellement inscrite dans la démarche de Réseau Ferré de France. 

RFF a dû réaliser des campagnes de diagnostics archéologiques sur le tracé de la ligne avant le début des travaux. Ces opérations, regroupées sous l’appellation « archéologie préventive », sont communes à l’ensemble des grands projets d’infrastructures et sont une obligation légale. Elles ont débuté en 2004 pour s’achever en 2008. 

Durant ces 4 années, RFF a organisé, en collaboration avec l’INRAP (Institut National des Recherches Archéologiques Préventives*), des opérations archéologiques, des diagnostics et fouilles sur l’ensemble des 1 650 hectares d’emprises nécessaires à la construction de la ligne. 
Au total, 16 sites datant, pour la plupart, de l’époque gallo-romaine, ont fait l’objet de fouilles et ont permis de mettre à jour certaines découvertes spécifiques telles que les villas de Jallerange, Burgille, Geneuille dans le Doubs ou encore le moulin médiéval de Thervay, dans le Jura, découverte de niveau européen. Ce dernier a d’ailleurs été le sujet d’un film diffusé au festival international d’archéologie en 2011. 

 * www.inrap.fr

3colhaut

VIDÉOS



Vidéos sur le thème "archéologie"

QUOI DE NEUF ?

Retour vers le passé à Schweighouse-Thann

Retour vers le passé à Schweighouse-Thann

3colbas