LGV Rhin Rhône - branche est
int-trou-int  

140 kilomètres en service

L'environnement

Réglementation et solutions

Aménagement des berges - Cubry (25)

Selon la réglementation en vigueur, la construction d’une ligne ferroviaire nouvelle est soumise à des règles strictes et à 4 grands principes : 
- ne pas aggraver les écoulements des eaux, 
- préserver les milieux aquatiques, 
- protéger la ressource en eau (captages d’alimentation en eau potable), 
- protéger la qualité des eaux superficielles et souterraines en phase chantier. 

En raison de l’ampleur du projet, le tracé de la LGV a été divisé en cinq grands bassins hydrauliques qui ont chacun fait l’objet d’une enquête publique « loi sur l’eau » en 2005 : le bassin de la Saône, de la basse vallée de l’Ognon, de la moyenne vallée de l’Ognon, de la haute vallée de l’Ognon, et le bassin des affluents du Doubs. 

La LGV franchit plusieurs cours d’eau d’importance variable : des fleuves aux ruisseaux en passant par les écoulements intermittents. Pour chacun, une étude hydraulique a été réalisée et a permis de dimensionner les ouvrages de rétablissement. Les cours d’eau importants sont rétablis par des viaducs et des estacades et les ruisseaux ou écoulements intermittents par des ouvrages hydrauliques de type dalots ou buses. Pour construire les ouvrages, il est nécessaire de procéder à des dérivations (provisoires ou définitives) des cours d’eau. La ressource en eau est préservée, car la ligne s’éloigne le plus possible des périmètres de protection des captages (hormis pour le viaduc de la Saône). 

Certains cours d’eau ont nécessité un aménagement des berges en technique végétale. Des spécialistes du génie végétal recouvrent les berges de filets de coco biodégradables pour stabiliser la berge et faciliter l’implantation d’espèces végétales : des fascines* sont installées avec tressage de boutures de saule, et des arbres sont plantés (aulnes, frênes, etc). Cette technique permet de revégétaliser très rapidement les abords du cours d’eau. 

* Assemblage de branchages utilisé lors de travaux de terrassement 

Le saviez-vous ?
5
le tracé de la LGV a été divisé en cinq grands bassins hydrauliques qui ont chacun fait l’objet d’une enquête publique « loi sur l’eau » en 2005
3colhaut

PUBLICATIONS

Enquête publique : loi sur l'eau

Enquête publique : loi sur l'eau

PHOTOS

Zoom sur...
Zoom sur...
le thème de l'eau

RFF VOUS RÉPOND

Julien NIALON
adjoint au chef d’agence du Dijonnais de Lyonnaise des Eaux

3colbas