LGV Rhin Rhône - branche est
int-trou-int  

140 kilomètres en service

Les principaux ouvrages d'art

L'alliance entre technicité et esthétique

Haut de 30 mètres, surplombant la vallée de la Savoureuse entre Belfort et Montbéliard et franchissant une rivière, l'autoroute A36, le canal de la Haute-Saône et la RN 437, le viaduc de la Savoureuse a su allier de très lourdes contraintes techniques avec une esthétique remarquable. 

Ce viaduc, comme le viaduc de la Saône, est une exception à l’image de ligne de la branche est de la LGV Rhin-Rhône. Esthétiquement, il offre au regard une ligne très élancée qui lui permet de s'insérer de manière optimale dans l'environnement. Retenu par un jury d’experts et d’élus locaux à l'issue d'une étude de définition architecturale visant à soigner particulièrement l'insertion du viaduc dans le site, l’ouvrage comprend : 
- un tablier métallique à poutres latérales assurant à la fois rigidité longitudinale et protection acoustique. 
- onze piles de quatre béquilles métalliques créant un profil en 'V' et reposant sur un socle en béton. 

Véritable emblème de la ligne, ce viaduc de 792 mètres est le plus long viaduc de la LGV Rhin-Rhône. 

Le saviez-vous ?
10000
C'est, en tonnes, le poids total de la charpente métallique du viaduc, soit le poids de la Tour Eiffel.
3colhaut

PHOTOS

Zoom sur
Zoom sur
Le viaduc de la Savoureuse

VIDÉOS

Zoom sur...
Zoom sur...
Le viaduc de la Savoureuse

3colbas