LGV Rhin Rhône - branche est
int-trou-int  

La prochaine étape...

La maîtrise foncière

Archéologie préventive

Archéologie, phase de diagnostic

L’archéologie préventive est un préalable pour tout aménageur d’un grand projet, avant de lancer ses travaux. Pour RFF, en plus d’être une obligation, cette démarche est également l’occasion de valoriser le patrimoine historique des régions traversées par les nouvelles lignes, en apportant sa contribution à la connaissance du passé. 

Le saviez-vous ?
10
Il s'agit du nombre de fouilles prescrites en Côte d'Or et en Alsace, suite aux diagnostics archéologiques débutés en 2010

Ces travaux d’archéologie préventive se déroulent en deux phases : 

  • des diagnostics, destinés à ouvrir des fenêtres de reconnaissance le long du tracé afin de révéler la présence ou non de vestiges ; 
  • des fouilles, destinées à approfondir les recherches sur un site ou une découverte en particulier. 

 

Sur le tracé de la seconde phase de la LGV Rhin-Rhône branche Est, les diagnostics archéologiques ont débuté dès 2010 avec une reconnaissance du sous-sol entre Genlis (21) et Villers-les-Pots (21) à l’ouest, et entre Petit-Croix (90) et Lutterbach (68) à l’est. Les conclusions de ces études ont permis aux DRAC (Direction des Affaires Culturelles) de prescrire 7 fouilles en Côte-d’Or et 3 fouilles en Alsace.

La Côte d’Or révèle ses trésors :

Sur les 7 fouilles prescrites dans le département, 5 ont été menées par l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) en 2012, et 2 autres le seront en automne 2013. Sur deux de ces fouilles, des découvertes d’intérêt majeur ont été faites : les vestiges d'une importante villa gallo-romaine du Xème siècle (Collonges-les-Premières), et plusieurs têtes de divinités, dont une très bien conservée d’un Mars juvénile (à Labergement-Foigney).

Tête de Mars
Bagues
Fibule

D'autres fouilles au programme, et déjà de belles découvertes

Depuis le printemps 2013, 3 nouvelles fouilles sont menées par le PAIR (Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan) en Alsace : à Schweighouse-Thann (68), Reiningue (68), et Burnhaupt le Haut (68). Elles devraient être achevées à la fin de l’été 2013.

A Schweighouse-Thann, de belles découvertes ont déjà été effectuées : 
des structures néolithiques : des fosses, des silos et des fentes de la fin du Néolithique (Vème- IVème millénaires avant J.-C.)
des structures d’habitat de l’âge du fer : des fosses du milieu du Hallstatt (VII - VIème siècles avant J.-C.), ainsi que des silos de la fin du Hallstatt et/ou du début de La Tène (V - IVème siècles avant J.-C.). Le Hallstatt correspond au Premier Âge du Fer et La Tène au Deuxième Âge du Fer 
des vestiges de la Première Guerre Mondiale : une position d'artillerie allemande implantée vers 1918 (obusiers de 105 mm). 

D’autres fouilles seront menées en forêt cet été à quelques kilomètres de là. Elles révèleront sans doute encore des vestiges allemands et français de la Première Guerre Mondiale (tranchées, abris bétonnés, ...), découvertes qui aideront à mieux appréhender l’histoire, contributions indirectes de la LGV Rhin-Rhône à la connaissance du passé.