LGV Rhin Rhône - branche est
int-trou-int  

Partenaires

Partenaires

L’engagement sans faille des décideurs politiques régionaux a joué un rôle déterminant dans le succès du projet, tout au long des étapes qui ont jalonné sa conception. Les intérêts collectifs liés à la mise en place de la ligne ont permis, au fil des années, d’en faire une priorité commune.

Première liaison grande vitesse « province-province » - un cas de figure inédit dans le schéma d’organisation des transports ferroviaires français, la LGV Rhin-Rhône appelle un pilotage adapté. La coordination et le suivi des études sont assurés localement depuis plus de dix ans. Cette proximité et cette connaissance du terrain ont permis à Réseau Ferré de France d’être à l’écoute des élus locaux, des riverains de la future ligne et de s’impliquer directement dans la concertation.

Le comité de pilotage regroupe l’État, les Conseils régionaux d’Alsace, de Bourgogne, de Franche-Comté et de Rhône-Alpes, la Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT), l’Association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée, la SNCF, Réseau Ferré de France et de nombreuses collectivités territoriales. Cette instance statue sur les points stratégiques du projet. Parallèlement, des comités de suivi des engagements de l’Etat – réunissant les services de l’Etat, les Conseils généraux, les communes concernées, les organisations socio-économiques et les associations – ont été mis en place dans chaque département par les préfets pour s’assurer du respect des engagements pris.

L’engagement sans faille des décideurs politiques régionaux a joué un rôle déterminant dans le succès du projet de la LGV Rhin-Rhône, tout au long des étapes qui ont jalonné sa conception.