LGV Rhin Rhône - branche est
int-trou-int  

Rff vous répond

Paroles d'expert

Philippe Cauchie - Directeur de projet au sein du bureau d'études Adage-Environnement

Vous pilotez le bilan environnemental de la LGV Rhin-Rhône. Quel est votre rôle exactement ? 
Ce bilan environnemental mobilise une équipe de spécialistes dont je suis le chef d’orchestre en même temps que l’interlocuteur privilégié du maître d’ouvrage, RFF. Le bilan environnemental est une démarche règlementaire mais RFF a souhaité réaliser en plus un bilan spécifique pour la phase de chantier, impactant fortement l’environnement. 

En quoi cela consiste ? 
Il s’agit déjà d’évaluer l’impact réel des travaux sur le milieu naturel (paysages, faune, flore, bruit, qualité de l’eau...) puis de vérifier, grâce à des suivis en continu sur cinq à six ans, l’efficacité des mesures prises pour respecter et préserver l’environnement. L’intérêt est aussi de capitaliser des retours d’expériences, faire évoluer la technique et trouver des solutions pour l’optimiser. 

Pour l’instant, quelle évaluation faites- vous, sachant que vous aviez déjà réalisé le bilan environnemental de la LGV Est Européenne ? 
Sur cette LGV Rhin Rhône, RFF a tiré les enseignements des expériences précédentes et instauré un management environnemental très en amont. Cette démarche a été constante et exemplaire, de la conception au chantier, avec des contrôles extérieurs indépendants permanents mandatés par RFF. De notre côté, alors que sur la ligne précédente nous étions intervenus après les travaux, nous avons pu cette fois aller très tôt sur le terrain, ce qui a été un très gros atout.