LGV Rhin Rhône - branche est
int-trou-int  

Rff vous répond

Paroles d'expert

Jean Plateau - Chargé de mission infrastructure au ministère de l’Environnement

Vous intervenez sur le projet LGV Rhin Rhône, notamment dans le cadre du bilan LOTI. Quelles sont selon vous les principales particularités de cette LGV ? 
C’est un projet sur lequel RFF a eu un engagement remarquable au vu des forts enjeux environnementaux liés à la forêt, à la biodiversité et aux réseaux d’eaux souterrains. Ce n’était pas forcément simple à mener mais grâce à une volonté constante et une équipe environnement soudée tout au long du projet, les résultats ont été intéressants. 

Notamment ? 
La traversée de la rivière l’Ognon qui catalysait beaucoup d’enjeux. Lorsqu’on construit une infrastructure de transports, on chahute le territoire sur des milliers d’hectares autour et sur ce secteur qui n’était pas évident, RFF a réalisé un gros travail pour faire en sorte que tout le monde s’y retrouve, tant du point de vue socio économique-agricole que sur le plan de l’environnement. 

Grâce à quoi selon vous ? 
RFF a vraiment choisi d’aller très en amont au-devant des problèmes qui pouvaient se poser, avec la volonté de créer un chantier exemplaire. Avec un suivi et un contrôle des chantiers exercés par RFF mais aussi avec un contrôle du contrôle confié aux services du ministère. 

Les résultats sont-ils à la hauteur des attentes ? 
Il y a toujours des aléas et des bémols mais les retours d’expérience sont très intéressants (Bilan Carbone® et suivi de chantier tout particulièrement) et les pistes pleines d’enseignements pour anticiper les impacts environnementaux de futurs chantiers.