LGV Rhin Rhône - branche est
int-trou-int  

Rff vous répond

Paroles d'expert

Yves Minot - Cadre de prévention à l’OPPBTP

Vous avez réalisé l’audit de trois CISSCT du génie civil. Quelles pistes d’amélioration avez-vous préconisé ? 
Nous avons surtout préconisé un suivi et une évaluation systématique des actions définies, une meilleure préparation des visites, une communication systématique des incidents, et des pré-réunions avec les ouvriers pour qu’ils s’expriment plus. 

RFF vous a également missionné concernant l’accidentologie sur les équipements ferroviaires. Pourquoi ? 
Parce que les accidents restaient fréquents et graves mais aussi, assez typiques de l’activité ferroviaire. En effectuant mes visites de chantiers, j’ai vu des postes de travail qui nécessitaient des aménagements afin d’améliorer les conditions de travail, mais aussi des comportements à faire évoluer directement sur le terrain. 

Et sur les plans organisationnel, technique et humain ? 
Côté organisation, nous avons insisté sur le stockage du matériel en dehors des zones de travaux, l’amélioration de l’éclairage des postes de nuit et l’enlèvement des restes de matériaux non utilisés. Pour le volet technique, nous avons demandé que tous les matériels soient équipés de plateformes sécurisées. Et sur le plan humain, nous avons mis l’accent sur l’information du personnel quant aux accidents survenus sur le chantier. 

Ces préconisations ont-elles été suivies ? 
Oui. D’autant qu’elles correspondaient à celles des entreprises. Nous avons vraiment été en phase, le maître d’ouvrage, les entre- prises et l’OPPBTP.