LGV Rhin Rhône - branche est
int-trou-int  

Rff vous répond

Paroles d'expert

Jean-Louis Fousseret - Maire de Besançon, Président du Grand Besançon

Quel est l’impact de la LGV sur le quotidien des Grand Bisontins ?
L’espace temps se raccourcit, les frontières s’estompent. Nous sommes désormais à 20 minutes de Montbéliard, 50 minutes de Mulhouse ! Nous serons plus encore qu’auparavant reliés à la Suisse et à l’Allemagne, nous accéderons plus facilement à l’arc méditerranéen. Les échanges vont se multiplier dans les sphères économiques, universitaires ou culturelles. Et l’attractivité de Besançon, capitale de Franche-Comté, s’en trouvera considérablement renforcée.

C’est-à-dire ?
Nous disposons d’un superbe territoire, d’un environnement préservé, d’un patrimoine culturel exceptionnel et d’une qualité de vie que beaucoup nous envient. Cette LGV permet de tirer un meil- leur profit de ces avantages. Nous pouvons attirer de nouveaux chefs d’entreprises, des familles, des étudiants, etc. La création de la nouvelle gare Besançon Franche-Comté TGV est un moteur de développement considérable avec ses 100 000 m2 d’espaces économiques essentiellement tertiaires. À la fois moderne, design et respectueuse de son environnement, cette gare est à l’image de ce qu’est aujourd’hui Besançon : une ville leader, qui conjugue harmonieusement développe- ment économique et durable. J’ajoute que le Grand Besançon, grâce à la LGV et ses aménagements connexes, améliore la desserte ferroviaire de ses communes avec la création de trois nouvelles haltes entre les deux gares TGV de son territoire.

En quoi cette LGV peut-elle contribuer à rapprocher les grandes cités de Franche-Comté ?
J’attribue beaucoup d’importance aux échanges humains. Il est plus facile de construire ensemble quand on est proches les uns des autres. Cette LGV va renforcer les contacts entre l’agglomération de Besançon, l’aire urbaine de Belfort-Montbéliard. En tant que capitale régionale et initiateur d’un espace Centre Franche- Comté (avec Vesoul et Dole notamment), nous avons la responsabilité de renforcer la coopération avec les territoires voisins et même européens. Au-delà de notre région, nous avons l’ambition de nous ouvrir à la Suisse, l’Alsace, Rhône-Alpes... La LGV contribue pleinement à cette ouverture.